Passage à Port-Blanc

Publié le par edcpanthier

Nous voici cette semaine à Port Blanc dans le 22 (près de Perros-Guirec) pour un national 420, le dernier permettant de se sélectionner pour les Championnats d'Europe ou du monde.
Pour Lucie et Florane qui s'y sont inscrites, ce n'est pas l'objectif  : l'idée c'est plutot de faire le point , participer à une grande régate avant les Championnats de France fin août.

Après la Rochelle, nous avons profité des 3 jours de repos, pour faire la route "tranquilement", en suivant les ports où Jean-Marc et son équipage, navigant sur les côtes Bretonnes, pouvaient s'arrêter... cela nous a fait passer par Quiberon puis Loc Tudy. Là a lieu le National Opti. Ghislain et Maude entraînent les jeunes bourguignons (Maud Bonnot, Justine Robinet et Baptiste Pagnier) avec les équipes de Lorraine et Alsace... super ! on les voit tous un petit coup, ils ont fait de bonnes manches aux Chamionnats de France juste avant, l'ambiance est bonne !

Difficile de parler de route "tranquile" pourtant, parce que les galères semblent nous suivre cette année... après le zodiac crevé à La Rochelle, les pannes sèches, l'Europe à réparer suite à une mauvaise manoeuvre avec les remorques... un roulement de roue de la grosse remorque a aussi décidé de lacher. Nous voilà à nous faire dépanner à Morlaix ! et Jean-Marc n'aura pas son Zodiac pour suivre de près le 420 et entraîner les 2 Europes venus nous rejoindre, Stan et Agathe...
Mais tout s'arrange, la mécanique ça se répare, JM trouve de quoi aller sur l'eau !
Ici, le comité de course est un peu perdu, et malgré 80 bateaux inscrits, (des irlandais, anglais, USA, suisses...) ils nous lancent avec beaucoup de retard, arrêtent tout dès que le vent monte...
Aujourd'hui, 25 à 30 noeuds, donc c'est relache (même pour les 2 Europe !).

Côté résultats ? c'est moyen, 1 première bonne journée avec des passages de la bouée au vent dans les 5, nous finissons nos manches en étant 18 ou 13 (sur 40).
Mais hier, ça s'est gâté, inattention... ou... ???.... on refuse un tribord à un équipage des Sables d'Olonne... notre bateau déjà fatigué n'a pas résisté, il prend un bon coup et est bien abimé (le leur a presque rien, ouf...). Aucune manche n'est relancé, on rentre pour "réparer" comme on peut, on scotche... et on espère que ce la tiendra pour le dernier jour.

Nous sommes donc 34 au général pour le moment, 7e filles.
Il y a plein d'infos sur http://www.cnportblanc.fr/


52339, c'est nous ! c'est super beau ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Il faudrait un article sur Brest, je veux bien te raconter, mais tu l'écris Lucie, ok?
Répondre